Salle de Presse

Recherche:

Son Altesse le Premier ministre Cheikh Jaber Al- Moubarak Al-Hamad Al-Sabah a souligné l’importance du respect de la démocratie et de la Constitution en tant que source de fierté pour le peuple koweïtien et a mis en garde contre la violation de la Constitution sous aucun prétexte.
Lors de sa rencontre avec les rédacteurs en chef des journaux locaux et avec le directeur général de l’agence de presse koweïtienne (KUNA) Cheikh Mubarak Al-Duaij Al-Ibrahim Al-Sabah au palais de Seif aujourd’hui, Son Altesse le Premier ministre a également mis en garde contre la régression de la démocratie et le laxisme de la sécurité dans le pays pour servir des agendas politiques, soulignant la préservation de la démocratie et la Constitution autant que possible.
La réunion a été suivie par le ministre de l'Information et ministre d'État aux Affaires de la jeunesse Cheikh Salman Sabah Al-Salem Al-Homoud Al-Sabah, et le ministre d'État aux Affaires du cabinet et ministre de la Santé Cheikh Mohammad Al-Abdullah Al-Muubarak Al-Sabah.
Son Altesse a déclaré que le Koweït est béni par la liberté et la démocratie et il est de notre devoir d’honorer ces bénédictions soulignant la nécessité de mettre en place certaines règles pour réglementer la liberté afin d'éviter le chaos et de nuire à autrui, les obligeant ainsi à prendre des décisions hâtives.
Son Altesse a souligné son respect de la pratique d’interpellation comme outil de la démocratie et le rejet de tout ce qui viole les dispositions constitutionnelles, appelant les députés à maintenir la Constitution, qui les a amenés au Parlement.
Ce qui suit est le texte intégral de la réunion ...
Au début de la réunion, Son Altesse le Premier ministre Cheikh Jaber Mubarak Al-Hamad Al- Sabah a exprimé son plaisir de rencontrer les rédacteurs en chef des quotidiens koweïtiens et le directeur général de l’agence de presse koweïtienne, d’avoir accepté d’assister à ces réunions recommandées par Son Altesse l'Emir Cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah.
Il a ajouté que ces réunions sont une bonne occasion pour discuter les derniers développements au Koweït ainsi que les informer des résultats de sa récente visite en Inde et son développement, en particulier dans le domaine de la technologie dont le Koweït peut bénéficier dans les secteurs public et privé.
Son Altesse a souligné la nécessité de défendre la démocratie et la Constitution, dont nous sommes fiers tout en soulignant sa détermination à ne pas violer ses articles.
Son Altesse a mis en garde contre la régression de la démocratie et le laxisme de la sécurité dans le pays pour servir des agendas politiques ajoutant : «j'avais plusieurs options, mais j'ai choisi de conserver la démocratie et la Constitution autant que possible, même si le gouvernement a des supporters, qui sont convaincus de sa position, dans le parlement afin de faire face à l’interpellation.».
Son Altesse a déclaré que le Koweït est béni par la liberté et la démocratie et il est de notre devoir de faire respecter ces bénédictions, soulignant la nécessité de mettre en place certaines règles pour réglementer la liberté afin d'éviter le chaos et de nuire à autrui, les obligeant ainsi à prendre des décisions hâtives.
En réponse à une question sur l'importance du troisième sommet arabo-africain qui sera accueilli par le Koweït la semaine prochaine, Son Altesse a fait l'éloge des agences de sécurité qui assurent le succès du sommet, appelant à profiter de cette importante manifestation, où participent environ 62 pays, et la présence de journalistes qui sont venus pour couvrir cet événement afin de mettre en évidence la démocratie dont jouis le Koweït ainsi que sa contribution humanitaire dans monde.
Son Altesse a annoncé que le mardi 19 novembre, la date du début du troisième sommet arabo-africain, est un jour férié en raison du grand nombre de délégations participant au Sommet.
Concernant l’interpellation présentée par le député Riyad Al-Adsani, S.A. a déclaré: «Je respecte l’interpellation et les différents points de vue, mais je n’accepterai pas les incohérences avec la Constitution», soulignant que la suppression de certains points de l’interpellation par l’Assemblée nationale était une mesure positive et correcte, appelant à la correction des pratiques antérieures et éviter toute distorsion de la démocratie.
Il a également appelé les membres du Parlement à protéger la Constitution, qui a garanti leur arrivée au Parlement et en même temps souligné la volonté du gouvernement de coopérer pour la mise en œuvre de tout ce qui fait l’unanimité.
Son Altesse a souligné l'importance d'adhérer aux décisions de la Cour constitutionnelle qui a défini les responsabilités du Premier ministre et a exhorté les pouvoirs législatifs et exécutifs à interpréter les articles de la Constitution et les dispositions de la cour, ainsi que sensibiliser les citoyens à ce sujet.
En réponse à la question de monter au podium s’il n'y a pas de contradictions avec les articles de la Constitution, Son Altesse a déclaré «j'ai prêté serment de protéger la Constitution, c’est pour cela qu’il est de mon devoir de monter au podium et expliquer la vérité au peuple koweïtien en ligne avec l'esprit de la démocratie et les lois ».
En réponse à une question concernant les demandes de certains politiciens à propos d’un remaniement ministériel, S.A. a déclaré: «je n'ai aucun problème de procéder à un remaniement ministériel si les intérêts nationaux le nécessitent » ajoutant que s'il y aurait un remaniement ministériel, il serait fait de manière à garantir le choix de ministres compétents qui sont en mesure d'assumer la responsabilité et répondre aux aspirations du peuple koweïtien.
En réponse à une question pour savoir si le gouvernement est pris pour cible au sein du parlement, Son Altesse s’est exprimé en disant que « le gouvernement de Jaber Al-Mubarak n'est pas la cible, mais la véritable cible est la démocratie au Koweït », et il a poursuivi en disant que « le gouvernement cherche à coopérer avec un Parlement fort qui est capable de surveiller et soutenir le gouvernement dans l'exercice de ces fonctions ».
En ce qui concerne les questions du développement et du logement, Son Altesse Cheikh Jaber a déclaré que ces questions sont de grandes importance et demandent beaucoup de planification, la mise en œuvre d’un agenda, une feuille de route et des mécanismes spécifiques, ajoutant : «nous avons fait de grands progrès dans les plans de développement et du logement et nous continuons à progresser. Aussi, les ministres doivent assumer la responsabilité qui leur est confiée.
Il a exprimé sa volonté de coopérer et coordonner avec le pouvoir législatif concernant les questions du logement et du développement car elles sont les questions les plus populaires, même si cela exige de légiférer une nouvelle loi pour faciliter le travail du gouvernement.
Il a noté que son gouvernement cherche à traiter le problème la bureaucratie et la routine pour réaliser le développement véritable dans le pays, en particulier dans le secteur privé pour servir l'intérêt du Koweït et son peuple.
En ce qui concerne la question du sport, Son Altesse a déclaré que «la question du sport et un grand problème que nous cherchons à surmonter».
En réponse à une question sur la raison du retard de l'ouverture du stade international Jaber Al- Ahmad, qui a conduit à la perte de plusieurs millions, Son Altesse Cheikh Jaber Al-Mubarak a répondu qu’un comité a été formé pour s’assurer de la sécurité du stade et des causes des failles, ainsi que la formation d'un autre comité pour révéler qui est vraiment derrière ces failles, qu'ils soient dirigeants, entrepreneurs ou consultants afin de prendre les mesures appropriées à leurs égards.
A propos du rôle de l'Autorité générale contre la corruption, Son Altesse a déclaré que l'Autorité a été créé pour punir les corrompus, soulignant le sérieux du gouvernement quant à l'application de sanctions dissuasives contre les corrompus.
En réponse à une question sur la déclaration de Son Altesse l'Émir, et les rapports soulevés par le Bureau d'audit concernant le besoin de lutter contre la corruption, Son Altesse a dit que « nous comptons sur l’organisme de lutte contre la corruption, et aussi prenons en compte les rapports du Bureau d'audit, et nous devons lutter et faire face à la corruption partout car il est le premier ennemi du système financier et administratif ».
Il a ajouté: «nous devons punir les corrompus et ceci n'est pas un défaut, j’incite toujours à appliquer des sanctions dissuasives aux personnes corrompus».
Pour sa part, le ministre de l'Information et ministre d'État pour les affaires de la jeunesse Cheikh Salman Sabah Al-Salem Al-Hamoud Al-Sabah a déclaré qu’un organisme exécutif au sein de l'Autorité publique pour la lutte contre la corruption a été créé et qui est chargé d’émettre le règlement intérieur pour appliquer les lois liées la corruption.
En ce qui concerne la question du sport, Cheikh Salman Al-Hamoud a commenté: «nous sommes maintenant à l'étape de diagnostic et de traitement pour toutes les lois. Tout ce que nous voulons pour le sport au Koweït est qu’il reprenne sa place de leadership ».
Cheikh Salman Al-Hamoud tient à ce que le droit international soit correctement appliqué, notamment la Charte olympique, appelant à la coopération pour atteindre l'intérêt public afin de résoudre le problème du sport.
Il a dit que l'Etat est le principal et le premier bailleur de fonds de l’activité sportive au Koweït, exprimant sa confiance que des décisions en faveur du sport et des athlètes seront prises ultérieurement.
Retour à toutes les Nouvelles