Le Gouvernement du Kowéit

Galerie de Photos

Son Altesse le Premier ministre a reçu le sous-secrétaire adjoint du ministère de la Santé et le conseiller juridique du ministère Dr. Mahmoud Hajji Mohammed Al-AdbulHadi.

Communiqués de Presse juillet 09, 2014 Son Altesse le Premier ministre a reçu le sous-secrétaire adjoint du ministère de la Santé et le conseiller juridique du ministère Dr. Mahmoud Hajji Mohammed Al-AdbulHadi.

Son Altesse le Premier ministre a reçu Son Excellence l'ancien Premier ministre du Royaume Uni Toni Blair.

Communiqués de Presse juin 16, 2014 Son Altesse le Premier ministre a reçu Son Excellence l'ancien Premier ministre du Royaume Uni Toni Blair.

View AllGalerie de Photos


Le Conseil Suprême de la Défense a été crée conformément à la loi numéro 24 de l’an 1963 dans laquelle le premier article stipule la formation du conseil qui serait présidé par S.A le Premier ministre et qui aura pour membres :

  • Le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères.
  • Le Chef de la Garde Nationale.
  • Le ministre de la Défense.
  • Le ministre de l'Intérieur.
  • Le ministre d'Etat pour les Affaires du Conseil des ministres.
  • Le ministre des Finances.
  • Le ministre de l'Information.
  • Le ministre des communications.
  • Le chef d’état-major des armées.
  • Le sous-secrétaire du ministère de la Défense.

La loi autorise le Conseil à joindre à ces membres un ou deux membres additionnels, par décret, pour un mandat de durée maximale de 3 ans.

Dans son article 3, la loi autorise aussi le conseil à joindre à ses membres les Ministres dont il juge l’adhésion nécessaire à la fin de participer au débat d’un sujet précis et de recourir à l’assistance de conseillers et d’expérimentés si nécessaire.

Le décret 90 de l’an 2004 est émis le 14/4/2004 adhérant le chef de la sécurité nationale à titre de membre au conseil Suprême de la Défense.

Les fonctions du Conseil

Le Conseil s’occupe des affaires suprêmes de la défense, de la conservation de la sécurité du pays, du contrôle des forces armées et de la politique de recrutement militaires et tout ce qui pourrait y être rattaché. Il s’occupe surtout de ce qui suit :

  • Dresser la politique suprême des affaires de la défense.
  • Organiser les moyens de coopération avec les divers organes de l’Etat dans les affaires de la défense.
  • S’enquêter sur les besoins de la loi martiale
  • Emettre un avis dans les cas de déclaration des guerres défensives et des termes et conditions des accords de paix, des conventions militaires et des affaires suprêmes dans les opérations militaires générales au cours de la guerre.
  • Emettre un avis sur toute loi militaire avant son renvoi à l’Assemblée Nationale.
  • Emettre un avis là où le ministre de la défense juge nécessaire de requérir l’avis de l’Assemblée Nationale.

L’article II de la loi concernant la création du Conseil a stipulé les modalités de présenter les propositions relatives aux fonctions du conseil à condition de les présenter au ministre de la Défense et au conseil des ministres, chacun selon le domaine de sa compétence et en cas de rejet de la proposition soumise, ce rejet doit être justifié.